La Mauritanie a lancé son premier tour de cyclisme

Nouakchott a lancé son 1er tour de cyclisme en marge de la Journée du Sport célébrée le 1er mai 2018 au Stade Olympique en grande réfection en présence du président Mohamed Abdel Aziz, des membres du gouvernement et de plusieurs acteurs sportifs.

Ce premier tour de cyclisme baptisé «Tour du Sahel » a regroupé plusieurs coureurs venus du Maroc, de l’Algérie, du Sénégal et de la République de Guinée, avec une forte présence de cyclistes mauritaniens. Les compétiteurs se sont battus sur plus de 700 kilomètres, à partir de Nouakchott, en passant par Akjoujt, Aïn Ehel Taya, Atar, Kserir Tourchane, Choum et Zouerate.

La course a été remportée par le Marocain Sabah El Houceini (Maillot Jaune), suivi de l’Algérien Merdji Aymen, du Sénégalais Traoré Bekaye, de son homologue Ngom Ngor de l’écurie de Saint-Louis et en 5ème position par le Guinéen Bangoura Abdoulaye.

Les Mauritaniens se sont contentés du classement national qui a donné Abdoul Houssein Bary en tête, suivi de Lamana Sidi Ben Ahmed, El Hadj Cheikh, Mohamed Lemine Sraba et Ndiaye Mamadou en 5ème position.

Quelques 43 cyclistes avaient pris part à la compétition qui a connu un spécial F’Dérick-Zouerate de 70 kilomètres. Ce parcours a été remporté par l’Algérien Merdji Aymen.

Il faut remarquer que ce premier tour de cyclisme mauritanien a été un véritable challenge pour les techniciens mauritaniens du Ministère de la Jeunesse et des Sports qui n’ont jamais organisé une compétition aussi relevée. Ils ont dû faire appel au Français Laurent Besault, membre de l’Union internationale de cyclisme qui a dit toute sa satisfaction devant la réussite enregistrée par le «Tour du Sahel » tant sur le plan de l’organisation que du nombre des participants. Même satisfaction affichée par la Fédération mauritanien de cyclisme ainsi que les concurrents étrangers qui ont exprimé leur bonheur d’avoir participé à cette compétition, louant les bonnes conditions d’hébergement, l’accueil des populations et la beauté du paysage, sans compter le bon état de la route.

La Fédération mauritanienne de cyclisme peut ainsi se satisfaire d’avoir relevé le défi d’une première organisation réussie avec la participation de 19 cyclistes mauritaniens qui ont tous terminé la course sans incident. Ils ont participé à la compétition à côté de professionnels venus de pays voisins et plus habitués à ce genre d’épreuve. Une bonne expérience à capitaliser pour les prochaines éditions.

Cheikh Aïdara

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here