Depuis que le Kick boxing existe en Mauritanie, l’opinion nationale a toujours associé cette discipline à Ely Cheikh Ould Hanana. Mais voilà qu’à l’issue d’une honorable 2ème place obtenue aux Championnats de Kick boxing organisés il y’ a quelques jours au Maroc, avec deux médailles d’or dans son escarcelle et plusieurs autres médailles, le Kick boxing en Mauritanie commence à susciter des convoitises.

Un faux problème de présidence de la fédération de kick-boxing a ressurgi avec la complicité de certains journalistes soudoyés au passage. Mais Diantre, pourquoi quand quelqu’un réussit un exploit en Mauritanie, d’autres lui mettent des bâtons dans les roues !

Il est question aujourd’hui d’une revendication introduite par un certain Daha, qui fut le premier président de la Fédération de Kick-boxing. Mais ce dernier ne s’est jamais vraiment occupé ni de la discipline ni de la fédération eu égard à ses occupations à l’étranger.

Après des années de travail au cours desquels Ely Cheikh porta la discipline seul sur les fonds baptismaux, s’engageant sur le tatami à former des générations de combattants, provoquant autour de la discipline un véritable engouement, avec à la clé l’organisation de plusieurs importantes manifestations, le bureau exécutif de la Fédération décida en toute légalité de provoquer une assemblée générale.

Au cours des assises, une nouvelle instance fut élue, en présence des autorités de tutelle représentées par le Ministère de la Jeunesse et des Sports. Un nouveau récépissé de reconnaissance du nouveau bureau est délivré par le ministère de l’Intérieur reconnaissance Ely Cheikh Hanana comme président de la Fédération mauritanienne de Kick-boxing. Et personne ne parla plus de la Fédération de kick-boxing pendant des années.

Lors des Championnats d’Afrique de Kick-boxing organisés il y a quelques jours, l’équipe mauritanienne emporta deux médailles d’or, l’une par Yahya Bouamatou et l’autre par Khadija Maurice. D’autres médailles, argent et bronze, furent également remportées par des combattants mauritaniens. A l’arrivée, la Mauritanie arriva 2ème devant des pays comme l’Algérie, la Tunisie, la Côte d’Ivoire, entre autres.

A son arrivée, l’équipe est reçue avec fastes au salon d’honneur de l’aéroport de Nouakchott. La presse s’empara de la prestation et en fit ses manchettes. Assez pour réveiller de vieilles haines, les détracteurs d’Ely Cheikh Hanana tapis dans l’ombre tentèrent de saper tout ce travail fourni pendant des années et couronnés de succès pour réveiller de vieux comptes.

C’est alors que le présentateur sportif de la chaîne EL Wataniya choisit d’organiser un sournois face-à-face entre l’ancien président de la fédération, Daha, qui cherche à revenir aux devants de la scène, et… Emina Hanana, sœur d’Ely Cheikh et membre du bureau exécutif de la fédération.

Mais voilà, contre toute attente, le journaliste et Daha qui attendaient la jeune fille pour la croquer, eurent la désagréable surprise de voir débarquer Ely Cheikh Hanana. Alors que Daha se retirait du face-à-face, le journaliste tentera de le représenter mais donnera une piteuse prestation face aux arguments massues de son vis-à-vis.

La confusion sera telle que le journaliste ratera complètement son émission, car sans Emina qu’il pensait lui et son ami Daha voir débarquer, il avait devant lui Ely Cheikh alors que Daha avait déserté le champ de la confrontation.

Voilà ainsi bel et bien enterré le faux problème que certains milieux voulaient créer autour de la présidence de la fédération de kick-boxing, une discipline qui n’a jamais intéressé personne, sauf maintenant qu’elle commence à apporter des résultats.

Pour rappel, l’équipe nationale de Kingboxing avait remporté deux médailles d’or au championnat d’Afrique qui s’est déroulé, au Maroc du 3 au 6 décembre courant.

La première médaille a été remportée par Yahya Ould Bouamatou dans la catégorie de 70 kg. Tandis que la seconde médaille, elle a été obtenue par Khadijetou Maurice, dans la catégorie des 43 kg.

Cheikh Aïdara

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here