Open Paris Karaté 2018 : Océane Ganiero, seule béninoise en compétition

Océane Ganiero (23 ans) ceinture noire “3e Dan”, est la seule ambassadrice du Bénin à suivre sur les Tatamis à  l’Open de Paris (26, 27 et 28).
Championne d’Afrique de Karaté dame en juin 2017 au Cameroun, elle est vue comme le fer de lance du Karaté béninois. Disponible, engagée et travailleuse, sa présence à Paris est le fruit du travail acharné abattu depuis des années.

Selon les principes du tournoi, pour y être il faut être dans le top 50. La béninoise reine de plusieurs Opens et tournois auxquels elle a pris part récemment loge à la 37e position dans le Ranking mondial. 

« Le Bénin est le seul pays de la Zone 3 qui a envoyé 01 athlète, l’Égypte 18, le Maroc 17, le Sénégal 5, l’Afrique du sud 2 et la Tunisie 9. L’Afrique noir a du chemin » nous a fait savoir Rock Quenum, président de l’instance béninoise. (beninwebtv.com)

Open de Karaté de Paris : La championne d’Afrique Océane Ganeiro représente le Bénin

Après le tournoi international de karaté ‘’Open de Ouagadougou’’, le Bénin prend part à l’Open de Paris. Une délégation de la fédération Béninoise de Karaté est déjà en France pour ce rendez-vous international, prévu pour les 26, 27 et 28 janvier 2018.

Le Bénin aligne un seul athlète pour la compétition : Océane Ganeiro, championne d’Afrique des -66 kg. Pour le président de la Fédération béninoise de karaté, c’est une question de classement.
«En fait, il faut être classé dans les 50 premiers mondiaux pour s’inscrire à cette compétition, et ici seule Océane Ganeiro répond à ce critère », a indiqué Rock Quenum. Elle est donc présente pour faire avancer le Bénin dans le ranking mondial. La délégation est à Paris depuis ce lundi 22 janvier 2018, et il faut rappeler que le Bénin a déjà pris part cette année, du 13 au 14 janvier, à la 1e édition du tournoi international de karaté ‘’Open de Ouagadougou’’ (Tiko Ouaga), où les athlètes ont ramené 12 médailles : 6 médailles en Or, 2 argent et 4 bronze. (lanouvelletribune.info)

 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here